Avenir de France Ô à Malakoff : je suis mobilisée

En circonscription
Avenir de France Ô à Malakoff : je suis mobilisée

La ville de Malakoff a la chance d’accueillir depuis 1997 le siège de France Ô, la chaîne du service public consacrée aux Outre-mer. Le bâtiment (que je visitais en mai dernier) est également le point nodal et de coordination du réseau La 1ère, diffusant 9 chaînes et autant de stations de radio locales dans les territoires d’Outre-Mer.

Dans le cadre de la future réforme de l’audiovisuel public, le Gouvernement a annoncé d’ici 2020 :

  • L’arrêt de la diffusion de France Ô sur le canal 19 de la TNT avec une refonte de son positionnement numérique ;
  • Le maintien du réseau La 1ère ;
  • Le renforcement de la visibilité des Outre-mer dans les programmes des chaînes de France Télévisions.

Compte tenu de l’importance de cette annonce pour l’avenir du site de Malakoff et des métiers de ses 400 salariés, j’ai tenu à échanger avec le cabinet de la Ministre des Outre-mer Annick GIRARDIN, afin d’évoquer la mise en œuvre concrète de cette réforme de l’audiovisuel public.

Je partage le constat de la nécessité de repositionner la chaîne France Ô, dont l’audience reste en effet très confidentielle, contrairement au réseau La 1ère qui rencontre un très fort succès dans les Outre-mer. C’est pourquoi j’ai accepté l’invitation des Ministères des Outre-mer et de la Culture de participer, aux côtés d’autres parlementaires, au groupe de travail sur le cahier des charges de France Télévisions pour une meilleure représentativité des Outre-mer dans l’ensemble des programmes du groupe.

Trois réunions ont d’ores et déjà eu lieu pour travailler d’une part sur la visibilité de l’outremer dans l’ensemble des programmes des chaînes du groupe de France Télévisions et d’autre part sur la définition d’indicateurs et d’objectifs clairs pour donner toute leur place aux programmes ultra-marins sur l’ensemble des chaînes publiques.

J’ai également tenu à organiser une rencontre avec le directeur de France Ô et le secrétaire général de France Télévisions, qui s’est tenue le 30 novembre. Toutes les garanties m’ont été apportées quant au maintien des salariés et du bâtiment de la chaîne à Malakoff.

Je reste vigilante quant à la pérennité de ces emplois et la polyvalence de leur métier dans un contexte de transformation de France Ô au profit d’un média global, essentiellement tourné vers le numérique.

Restez assurés de ma mobilisation au service d’un audiovisuel public de qualité et des conditions de travail de ses professionnels, qui font la fierté de notre service public comme de notre territoire.

Image liée à cet article : copyright France Télévisions.

Recevez les actualités de votre Députée Laurianne ROSSI

Votre e-mail