Accompagnement du handicap : je visite la Maison départementale des personnes handicapées

En circonscription
Accompagnement du handicap : je visite la Maison départementale des personnes handicapées

Très investie sur la question du handicap, notamment en matière de prise en charge et d’accompagnement en milieu scolaire, je travaille depuis mon élection à la mise en œuvre du projet porté par le Président de la République et sa majorité parlementaire : celui de créer les conditions d’une société réellement inclusive, tout particulièrement en matière d’éducation et d’accès à l’emploi.

C’est dans ce cadre que j’ai souhaité visiter la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) des Hauts-de-Seine, située à Nanterre. La MDPH est le lieu unique d’accueil, d’orientation et de reconnaissance des droits pour les personnes handicapées et leurs familles. Elle constitue un réseau local d’accès à tous les droits, prestations et aides, qu’ils soient antérieurs ou créés par la loi du 11 février 2005 (relative à l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées).

Lors de cette visite, j’ai pu échanger longuement avec les équipes et la direction de la MDPH sur leurs missions d’accueil, d’orientation et de prise en charge des personnes handicapées (110 000 bénéficiaires dans notre Département, soit 7 % de la population des Hauts-de-Seine).

L’occasion d’aborder également les enjeux de territorialisation, afin de permettre au plus grand nombre d’avoir accès aux services proposés, de simplification, notamment en matière de partage des informations avec d’autres services de l’Etat ou départementaux, mais aussi de numérisation avec la mise en place de la téléprocédure.

Ces différentes problématiques ont été développées par mon collègue Député (LaREM) des Hauts-de-Seine Adrien TAQUET, dans le rapport « Plus simple la vie » qu’il a rendu en mai dernier au Gouvernement, fruit d’un long travail d’échanges avec des personnes en situation de handicap, les associations représentatives ainsi que les MDPH. Ses 113 propositions ont pour but d’impulser la transformation des services publics, notamment en matière de simplification et d’amélioration de ces derniers via une relation à l’usager repensée, personnalisée, adaptée à ses besoins et plus équitable pour :

  • Rendre effectifs les droits existants des personnes handicapées ;
  • Mettre la personne au centre en élaborant une méthode fondée sur ses attentes et son parcours de vie ;
  • Remettre la confiance au cœur des relations afin d’adresser l’insatisfaction des personnes comme des services publics qui ne peuvent mener à bien leur mission d’accompagnement.

Ce rapport fera l’objet de mesures relatives à la simplification de l’accès au droit des personnes, notamment du côté des MDPH.

Avec le Gouvernement et la majorité présidentielle, nous continuons à travailler sur l’inclusion des personnes en situation de handicap, grande priorité de ce quinquennat, autour d’une feuille de route interministérielle à 5 ans afin d’améliorer leur quotidien dans toutes les étapes de la vie.

Recevez les actualités de votre Députée Laurianne ROSSI

Votre e-mail