Enseignement du grec et du latin au lycée : j’interroge le Ministre de l’Éducation nationale

Enseignement du grec et du latin au lycée : j’interroge le Ministre de l’Éducation nationale
Alertée par plusieurs établissements et professeurs sur l’avenir de l’enseignement des langues anciennes au lycée, j’ai interrogé M. le Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel BLANQUER, par le biais d’une question écrite.

Retrouvez-en le texte ci-dessous ainsi que sur le site de l’Assemblée nationale.

Question écrite :

Mme Laurianne Rossi alerte M. le ministre de l’éducation nationale sur l’enseignement du grec et du latin dans les lycées dans le cadre de la réforme du baccalauréat. Avec pour objectif de rendre le lycée plus proche des attentes des lycéens et de mieux les accompagner dans leurs choix d’orientation en post-bac dès 2021, cette réforme est une excellente nouvelle pour la formation des jeunes générations. Cependant, la disparition des filières et notamment de la filière littéraire s’accompagne de l’absence d’épreuves de latin ou de grec en terminale. Cette orientation semble ainsi en contradiction avec l’une des premières mesures prises par le ministère. L’article 7 de l’arrêté du 16 juin 2017 modifiant l’arrêté du 19 mai 2015 relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège rétablissait en effet un véritable enseignement des lettres et cultures de l’Antiquité. À ce titre, la continuité de son enseignement en lycée d’une part, et le soutien apporté aux élèves désireux de continuer en lettres classiques d’autre part, appellent un signal fort du Gouvernement. Alors que le Président de la République qualifiait les langues anciennes de « matrice même de notre langue » dans son discours à l’Institut de France le 20 mars 2018, elle souhaiterait savoir quelles sont les initiatives que le ministère de l’éducation nationale compte mettre en place dans le cadre de la réforme du lycée afin de continuer à soutenir les langues anciennes.

Le Ministère n’a pas pour l’instant transmis de réponse. Il dispose d’un délai de 2 mois pour le faire. Le texte de la réponse sera publié ici dès sa réception.

Crédit photo : CC0 Public Domain

Recevez les actualités de votre Députée Laurianne ROSSI

Votre e-mail