Question d’actualité au Gouvernement : j’interroge le Gouvernement sur la lutte contre la pauvreté

Question d’actualité au Gouvernement : j’interroge le Gouvernement sur la lutte contre la pauvreté

Ce mercredi 19 juin, j’interrogeais le Gouvernement sur les résultats des actions que nous menons pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales.

La publication récente de l’étude de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la région Ile-de-France doit en effet nous préoccuper fortement.

Retrouvez ici l’étude de l’IAU : « Gentrification et paupérisation au cœur de l’Île-de-France« 

L’aggravation et la concentration de la pauvreté n’épargnent pas le département des Hauts-de-Seine et notre circonscription. Elles mobilisent nos efforts et notre action au sein de la majorité parlementaire LaREM et aux côtés du Gouvernement.

Visionnez ci-après ma Question au Gouvernement et la réponse de Mme Christelle Dubos, Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé :

Le texte de mon intervention :

« Merci Monsieur le Président

Ma question s’adresse à Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé.

« Gentrification et paupérisation au cœur de l’Île-de-France », tel est le titre de l’inquiétante étude publiée le 3 juin dernier par l’Institut régional d’Aménagement et d’Urbanisme. Cette étude révèle un creusement inédit des inégalités depuis 15 ans dans la région. Les fractures sociales et territoriales se sont lourdement aggravées.

Si la région Île-de-France est la plus riche de notre pays, elle est hélas devenue aussi la plus inégalitaire, avec un taux de pauvreté de 15,9%, soit un taux supérieur à la moyenne nationale.

La précarité, le cumul des difficultés, l’assignation à résidence, concentrés au sein de certaines villes, de certains quartiers sont une réalité contre laquelle le Gouvernement et la majorité sont totalement et quotidiennement engagés.

Élue d’une circonscription d’Île-de-France qui n’échappe pas à cette montée des inégalités et à cet enjeu de mixité, je veux également associer l’ensemble des parlementaires de la majorité à ma question car cette situation ne saurait, hélas, se résumer au seul territoire francilien. Elle concerne l’ensemble de notre pays. 9 millions de français vivant sous le seuil de pauvreté, dont 3 millions d’enfants.

Notre projet de société est au cœur du pacte républicain et de solidarité.

Ce pacte républicain qui doit permettre l’égalité des chances.

Ce pacte républicain qui promet l’égalité de destin.

Ce pacte républicain qui doit garantir à chacun de vivre dignement, de s’accomplir et de réussir.

Madame la Ministre, notre majorité, votre Gouvernement, mènent depuis 2 ans une lutte acharnée pour résorber, à la racine même, ces inégalités sociales et territoriales. Éducation, mobilité physique, mobilité professionnelle, accès au logement, plan pauvreté, plan de mobilisation en faveur des quartiers, plan logement… Nous agissons, comme cela n’a jamais été fait auparavant, pour mettre enfin un terme à plusieurs décennies d’aggravation de cette paupérisation !

Madame la Ministre, pouvez-vous d’ores et déjà indiquer à la représentation nationale les premiers résultats de ces actions et les mesures complémentaires déployées afin d’endiguer la pauvreté et l’exclusion dont sont encore victimes de trop nombreux français.

Je vous remercie. »

Recevez les actualités de votre Députée Laurianne ROSSI